• Alerte, on m'a piqué mon vélo !

     

    Où est mon téléphone ? Vite ! C'est quoi déjà le numéro de la police ? Ou la gendarmerie, je m'en fous moi ! Appelez qui vous voulez... Le GIGN, s'il le faut ou même l'armée ! Faites venir les avions que personne ne nous achète, que les chars Leclercq roulent jusqu'à moi, même nos porte-avions peuvent venir... s'ils y arrivent !


    Ce matin, on m'a piqué mon vélo. Ca mérite bien une mobilisation de toutes les forces du pays, non ? Quoi la défense nationale ? La paix peut attendre, je veux qu'on retrouve mon vélo.


    Alors comme ça, on met tout en oeuvre pour retrouver le scooter du fils du ministre de l'Intérieur et pour moi, rien ? Même pas une petite analyse ADN de tout les gens de mon quartier ? Je m'en moque que ça coûte une fortune tout ça. Même si ça devait coûter le prix de 1000 vélos, il faut me le retrouver.


    Bon... Je crois que je vais devoir me résigner. Mon vélo restera dans l'immense majorité des cycles volés qu'on ne retrouve jamais. Je comprends même qu'on ne puisse mobiliser tant de monde pour un vélo ou un scooter.


    Mais c'est fou quand même cette histoire. C'est vrai, on aurait pu en acheter combien des scooters avec tout ce que ça a coûté ? Et pourquoi on consacre tant d'énergie sous prétexte que c'est le scooter du fils d'un ministre ? C'est qu'un vol de scooter, pas un enlèvement !


    Ah... Finalement, y pas que les vélos et les scooters qui ont plusieurs vitesses. La justice aussi.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :