• Désistement d'un candidat !

     

    Après un titre comme celui-là, le jeu consiste à vous faire patienter. Je pense que vous vous y attendiez, à force... Je vous ai habitué à cela. C'est normal, c'est un peu comme quand on annonce le résultat de la star ac'. Il faut faire patienter le public, comme si ça changeait quelque chose ou attirait plus de monde...



    Hop, hop, hop ! J'en ai vu qui ont essayé de sauter quelques lignes pour connaître plus vite que prévu l'identité de celui ou celle qui a décidé d'abandonner. C'est pas du jeu, ça ! Vous attendrez comme tout le monde. Non mais dites donc ! Non, non, moi j'attends. Tant que le compteur n'aura pas dépassé les 10000 connectés, je ne dirai rien...



    Bon, il est cassé ou quoi ce fichu compteur ?! C'est pas possible que ce soit aussi lent ! Allez tant pis, je craque...



    Jouons ensemble, ça sera plus marrant. Alors... Qui ? Pour ceux qui ne sont au courant de rien, Chevènement, c'est déjà fait. Sarkozy, vous savez que c'est impossible. Il en rêve depuis tellement d'années que même à moitié mourant, il ne cèderait pas sa place. Ca aurait pu être Ségolène, mais sans le faire exprès. Une petite phrase lâchée au hasard d'une rencontre ou d'un coup de fil douteux et voilà !



    Réfléchissez un peu. Qui pourrait céder sa place ? A l'extrême gauche vous me dites ? Non, mais c'est bien essayé. On aurait pu s'y attendre, mais au lieu de cela les candidats sont si nombreux que la voix des déçus du capitalisme et du libéralisme sauvage ne sera toujours pa entendue, et ce n'est pas José Bové qui changera ça.



    Bon ben attention... Le grand moment de la révélation de la soirée est enfin arrivé. Celui qui a décidé de se retirer est... roulement de tambours... musique anxiogène... lumière tamisée... le stress est à son comble, alors asseyez-vous... CHRISTIAN CHAVRIER !



    Quoi ? Mais qu'est-ce qu'il vous arrive ? Mais j'en entends qui me huent ! Si c'est comme ça, c'est fini les scoops ! Vous vous rendez compte ? Je viens avec des infos de poids, moi !



    Quoi qu'il en soit, je finis quand même... Ce candidat, le président du parti fédéraliste, a annoncé qu'il décidait de soutenir François Bayrou. Vous vous rendez compte ? Ca fait au mois 11 ou 12 voix de plus pour le chef de l'UDF ! Ca pourrait tout changer !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :