• Humoristiquement incorrect

     

    On va finir cette année avec un peu de légèreté. Une fois encore, je vais respecter la tradition en vous proposant un petit bêtisier. Ah, les traditions...


    Certaines de ces phrases sont volontairement humoristiques. Certaines... En tout cas, ce qui est sympa, c'est qu'elles nous permettent de faire, par la même occasion, un rappel des temps forts de la vie de notre pays et de notre belle planète...


    On a d'abord Dominique de Villepin, mannequin, poète et, à ses heures, premier ministre. Il abordait une des questions majeures : la hausse du prix du pétrole et les nouvelles sources d'énergie. Il déclarait alors : Le pétrole est une ressource inépuisable qui va se faire de plus en plus rare. Humour ou boulette ? En tout cas, on sait qu'il est borné et pas toujours inspiré. La dissolution, c'était lui. Et, en plein CPE, un éclair de lucidité : Ils vont s'apercevoir que je suis assez con pour aller jusqu'au bout.


    Continuons avec Azouz Begag, un des membres de son gouvernement. Un franc parler étonnant et drôle. Beaucoup pensent qu'on n'a voulu de lui que parce qu'il est arabe mais il rétorque : Je ne suis pas l'Arabe qui cache la forêt. Pas mal...


    Au PS aussi, on a de l'humour. Je sais, en voyant Jospin on avait du mal à le croire, mais voyez cela par vous-mêmes : Mettre une taxe sur des billets d'avion qu'on ne paye jamais, c'est un comble pour un président. C'est Odile Saugues, une député, qui a eu cette réflexion assez drôle. Pourtant, je la trouve pas si mal cette taxe qui permettrait de financer la recherche et les traitements.


    2006, c'est l'année Royal. Ca agace. Surtout au PS d'ailleurs. Mais à droite aussi. L'occasion pour un premier ministre vite oublié de resurgir. Jean-Pierre Raffarin déclarait donc : Ségolène, elle séduit au loin et irrite au près.


    La guerre n'a pas concerné que le PS et se poursuit même à l'UMP. Comment survivre dans ce gouvernement ? François Baroin semble être le ministre idéal : Je suis un des rares ministres chiraco-sarko-villepino compatible.


    En fait, y en a surtout un qui fait des phrases drôles mais sans le vouloir. Ca fout la trouille quand on pense au poste qu'il occupe : les Affaires Etrangères. De quoi nous fâcher avec la moitié de la planète. Et comme on l'est déjà avec l'autre moitié... Douste Blazy a donc dit : Le Hamas a voulu faire une croix sur Israël. Ca, c'est juste drôle. Mais quand il qualifie l'Iran de puissance stabilisatrice, ça fait moins rire...


    Allez, un petit bond vers les extrêmes. L'extrême gauche d'abord et notre candidate la plus fidèle (6e fois d'affilée), Arlette Laguiller : Mes idées n'ont pas pris une ride. Je l'ai dit et le répète : ce qui m'a le plus gêné chez elle, c'est qu'au lendemain du 21 avril 2002, elle n'ait pas voulu choisir entre Le Pen et Chirac... Ce jour-là, elle ne m'a plus fait rire, Arlette.


    A l'opposé, on a Philippe de Villiers, ironisant sur les soutiens de Sarkozy : Docteur Sarko et Doc Gynéco, c'est la com' et la came. Pour parler djeuns, Villiers, c'est pas ma came, mais il est drôle là. D'ailleurs, que ces ralliements de stars, à gauche comme à droite, me gonflent ! Se battre pour de grandes causes, des idées, évidemment. Mais soutenir, en tant que star, tel ou tel candidat me semble absurde. Dois-je voter pour un parti parce qu'un chanteur que j'aime le soutient ?


    Allez, je finis par le grand oublié. Celui que les télés méprisent en ne lui donnant pas la même place que Sarko et Ségo : François Bayrou, évidemment ! Encore de la lucidité : J'ai été longtemps un jeune conformiste, et sans doute formiste était-il de trop. Lui, je pensais qu'il était aussi comique que Jospin un soir de pluie. A moins que son meilleur sketch soit celui où il affirme qu'il sera au second tour au mois de mai...


    Eh ben dîtes-moi ! Waouh ! Quelle année ! Mais rassurez-vous, 2007 sera encore meilleure. Hein ? Quoi ? Qui a dit pire ?!?


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :