• Le Père Noël est radin !

     

    Le Père Noël est fauché. Il a beau se retourner les poches, pas un centime ne traîne. Les commerçants en font le triste constat. D'ailleurs, ça fait deux ou trois fois que je le croise sans ses rênes... Je me demande s'il les aurait pas bouffés !



    Plus de sous, donc... Cette année, nous n'aurons dépensé « que » 550 euros en moyenne par foyer tandis qu'en 2002, nous avions dépensé plus de 800 euros pour les fêtes de fin d'année.



    Ca me fait penser à ce débat sur l'ouverture des magasins le dimanche (débat relancé cette année, les 24 et 31 décembre tombant un dimanche). Le droit d'ouvrir tous les commerces devrait relancer l'économie, nous dit-on.



    Ah... Je sais pas pour vous, mais moi, je ne vois pas ce que ça changerait dans mes dépenses. Le côté pratique (pour le client, entendons-nous bien), je comprends. Mais c'est pas parce qu'on ouvre un jour de plus que j'aurai plus de sous à dépenser.



    Rassurez-vous quand même. Nos enfants auront en moyenne 7 cadeaux pour un montant global de 241 euros. Ouf ! Nous voilà rassurés ! L'esprit de Noël est sauvé, on a dépensé assez...


  • Commentaires

    1
    Lundi 25 Décembre 2006 à 14:34
    bonheur
    le bonheur, ça n'a pas de prix, que l'on dit ;-)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :