• Monsieur le Président vous écrit une le-ettre...

     

    Je sais, le titre est trompeur. Est-ce une sorte de version revisitée du déserteur de Boris Vian ? Non, nous en sommes bien loin. Dommage, car croyez-moi, je n'irais pas le chercher s'il quittait la politique, celui-là !


    Je veux parler de Philippe de Villiers, le président du MPF (le mouvement pour la France). On a appris qu'il avait envoyé pas moins de 20000 lettres à des maires de communes rurales, dans l'espoir qu'ils lui donnnent ce parrainage tant convoité. 20000 lettres pour 500 signatures.


    Dans son courrier, il se présente comme le grand sauveur du monde rural, le seul à pouvoir le comprendre et le défendre. Certes, il est parfois difficile d'être paysan de nos jours, mais si les agriculteurs ne peuvent compter que sur lui et Bové pour les aider, l'avenir de nos campagnes est bien compromis !


    Ca me fait penser à un reportage que j'ai vu la semaine dernière. On y voyait Le Pen appeler directement des maires dans le même but. Certains apparemment disponibles, avaient subitement une réunion lorsqu'ils entendaient son nom.


    Y'a des fois où on se dit que le mensonge a quelque chose de noble, même s'ils auraient pu faire mieux encore : lui dire ouvertement pour quelle raison ils refusaient de lui parler.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :