• On vous sonde !

     

    Comme souvent, nous avons eu droit à un nouveau sondage aujourd'hui. Je dis souvent, car en fait, c'est le 18e ou le 19e depuis le 14 janvier. On en a 4 à 5 par semaine... Pas mal, non ?

    Qui veut mon nouveau sondage ? J'ai appelé 807 personnes pour le faire, c'est du bon, il brille encore. Attention, il n'y en aura pas pour tout le monde ! Pour le prochain, il faudra attendre au moins... ouh la la... deux jours !

    Je ne sais pas pourquoi on en fait autant. La peur du vide peut-être. Il faut absolument qu'on nous pose des questions tous les jours pour être sûr de ne pas rater le moment où nous aurons enfin un léger frémissement.

    Ca n'a pas vraiment d'autre intérêt, car les analyses que j'ai pu trouver de ce même sondage sont presque contraires. Ca n'est pas radicalement différent, mais comment dire... c'est un peu comme le verre à moitié vide ou à moitié plein.

    Je m'explique : l'écart entre Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy s'est réduit d'un point. Pour certains, Ségolène reprend du poil de la bête, tandis que d'autres insistent sur le fait que ce n'est qu'un tout petit point et que la domination de Sarkozy n'est pas menacée, que ça ne représente pas grand chose.

    Pas grand chose... C'est ça le problème. C'est le genre d'infos qui ne nous disent rien. Un point, en effet, ce n'est pas un retournement de situation, mais on nous commente les sondages comme s'ils représentaient une révélation, un scoop, un truc incroyable.

    Ce qu'il ne faut pas oublier dans tout ça, c'est que la seule chose qui serait vraiment incroyable, ce serait que les sondages ne se trompent pas. Ca fait des années qu'on attend ça !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :