• Racailles

     

    Dans la course à la Présidence de la République, on sent qu'on a passé la vitesse supérieure. A quoi le voit-on ? En fait, c'est pas bien difficile, les coups bas commencent à arriver.


    Oui, je sais, ça fait des mois qu'on en a, des coups sous la ceinture... Mais jusqu'à présent, c'était avant tout entre membres de la même famille (pour reprendre ce mot si cher à Villepin et Sarkozy ces temps-ci). Mais comme on a nos candidats officiels, ça devrait cesser de ce côté.


    Cette fois, les critiques fusent d'une famille à une autre. Ca devient plus logique, me direz-vous. Mouais... Logique, peut-être, mais pas plus digne, évidemment. On a donc voulu faire croire que la famille Royal ne payait pas l'ISF et avait trouvé une méthode peu glorieuse pour y échapper.


    Ségolène et François ont donc réagi et expliqué qu'ils payaient l'ISF et n'avaient pas cherché à tricher, qualifiant les responsables de cette information diffamatoire de « racailles », et reprenant par la même occasion un terme qui restera collé à la peau du Ministre de l'Intérieur, manière habile de sous-entendre qu'il serait, même indirectement, responsable de ces accusations.


    Nicolas Sarkozy a lui aussi parlé de sa situation, et nous savons donc qu'il paie, lui aussi, l'impôt sur la fortune. D'autres candidats, Dominique Voynet, par exemple, s'empressent de dire qu'ils ne le paient pas, comme si nous allions leur en vouloir.


    Ca fait toujours un peu peur ce genre de polémiques, car on en imagine qui sont en train de chercher le moindre petit détail qui pourrait griller l'adversaire. On fouillera le passé de chaque candidat à la recherche du moindre point noir. Quel combat prestigieux !


    Vous vous rendez compte, si on apprend que Nicolas passait ses jouets au tuyau d'arrosoir ou que Ségolène inventait des mots étant bébé, ça pourrait faire basculer l'élection !


    De notre côté, nous attendons encore et toujours un vrai débat d'idées.



    L'auteur de ce site , respectueux du droit à la propriété, retirera, sur simple demande tout texte, photo, url qui pourrait porter atteinte aux droits de ses auteurs et des personnes.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :