• Scotland Yard à Moscou

     

    Y a des enquêtes qui semblent devoir échouer avant même d'avoir commencé. On sait que Scotland Yard enquête à Moscou pour en savoir plus sur la mort de l'ex-agent Litvinenko. Convaincus qu'il s'agit d'un meurtre, ils ont décidé de se rendre en Russie pour assister aux interrogatoires menés par des spécialistes russes.



    Litvinenko, avant de mourir, avait accusé Poutine d'être le vrai responsable de cet empoisonnement au Polonium 210.



    Que peut-on attendre d'une enquête comme celle-là ? Elle n'a des chances d'aboutir que si Poutine n'est pas mouillé dans l'histoire. Jamais les spécialistes russes n'orienteront les interrogatoires de manière à savoir si le chef de l'Etat est un criminel.



    Et si Scotland Yard parvenait, par ses propres moyens, à prouver que Poutine est coupable, que se passerait-il ? Comment réagiraient les pays « amis » de la Russie ? Vous croyez que nos gouvernements auraient tendance à fermer les yeux, voire même à étouffer l'affaire eux-mêmes ? Non, ils n'oseraient quand même pas...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :